La chirurgie mini-invasive : « vertebral body tethering »

Il s’agit d’une nouvelle technique chirurgicale qui vient compléter l’arsenal thérapeutique.

Le principe est simple : il s’agit de bloquer chirurgicalement la croissance de la colonne vertébrale au niveau de la convexité de la courbure. L’objectif est de « relancer » la croissance dans la concavité pour que progressivement la colonne vertébrale se corrige dans les mois et années qui suivent l’opération. 

Cette opération est réalisée sous thoracoscopie. C’est-à-dire que le chirurgien vient placer les implants au niveau des vertèbres à l’aide d’une caméra au niveau du thorax. 3 ou 4 incisions de 2-3 cm sont nécessaires pour faire l’ensemble de l’opération. 

Le chirurgien place des vis dans les vertèbres et vient relier ces vis par un câble qui est tendu entre les vis. Juste après l’opération, la colonne vertébrale est déjà plus droite mais l’objectif est qu’elle continue à se corriger au fur et à mesure de la croissance. 

Cette opération nécessite quelques prérequis :
De la croissance résiduelle
Une courbure sévère mais souple

chirurgie mini-invasive 01chirurgie mini-invasive 02chirurgie mini-invasive 03

Le CHU de Grenoble pionnier en France de cette technique

Reportage JT de 19 heures sur une opération de chirurgie mini-invasive de la scoliose avec le Professeur Courvoisier. A voir en replay

Reportage sur une opération de chirurgie mini-invasive de la scoliose avec une interview du Pr Courvoisier. A voir en replay

 

Dernière mise à jour le 17/07/2018